Formation Mixage

Maîtrisez la finalisation de vos productions musicales

Assimilez
la technique au service de l’art

Apprenez
à finaliser vos productions

Élaborez
votre couleur sonore

Mixage

Objectifs

Programme

Intervenants

Modalités

Formation Musicale

Formation Musicale

Composition musicale

Songwriting

Musique de film

Musiques électroniques

Production Musicale & MAO

Synthèse sonore

Mixage

Prise de son

MAO & outils pour le live

Logic Pro

Ableton Live

Conférences

Culture Pop – Rock

L’environnement pro du musicien

Culture musicale classique

Le son du film

Le son musical

Objectifs

  • Apprenez à appréhender et à organiser une session multipiste afin de gagner en rapidité et efficacité
  • Développez votre oreille analytique des multiples sources sonores contenues dans le mixage
  • Apprenez à mettre en valeur la dynamique d’une oeuvre musicale
  • Maîtrisez les différents outils et les différentes techniques du mixage

Votre objectif de réalisation :

Mixer trois à cinq titres

Programme

  • Mise en place de la session
  • Ear training orienté mixage
  • Mono vs stéréo et relation de phase
  • Faire une balance et calibrer les niveaux
  • Niveaux et outils de mesure
  • Équaliseurs et traitements fréquentiels
  • Compresseurs et traitements dynamiques
  • Réverbération et traitements temporels
  • Modulations
  • Utilisations des automations afin de rendre le morceau vivant et dynamique

Les intervenants

Ambroise Boret

Dans une démarche pragmatique et structurée, Ambroise vous accompagne dans la maitrise des outils qui vous permettent de valoriser l’émotion véhiculée par la musique. Malgré le caractère très technique du mixage, il vous aide à cultiver une écoute dans laquelle l’artistique reste l’enjeu principal.

Ambroise est l’intervenant du groupe du mardi.

Guillaume Feyler

Guillaume est un amoureux du mélange des sonorités acoustiques, synthétiques et amplifiées. Sound designer, il est toujours à l’affut d’exploiter la matière sonore pour la modeler d’une façon inédite. Son approche pédagogique est également véritablement scientifique, tournée vers une analyse en profondeur des principes théoriques qui sont derrière toute fonctionnalité sonore.
Guillaume est l’intervenant du groupe du jeudi.

Modalités

30 heures de formation

2h30 par semaine

Session 1 : de novembre 2021 à février 2022
Session 2 : de mars à juin 2022

E

860 €

Vous souhaitez vous inscrire ?

Ou nous poser vos questions ?

  • Cliquez sur le point d’interrogation en bas à droite
  • Laissez-vous guider par le Chatbot

Des questions ?

Le mixage qu'est-ce que c'est ?

Littéralement, le mot mixage qui vient de l’anglais (to mix) veut dire le mélange. En réalité ce mot désigne à la fois deux idées.

#1 d’une part, le résultat produit par le mélange de différents enregistrements sonores qu’on écoute tous simultanément, donc mélangés.

#2 d’autre part, l’opération consistant à agir sur certains paramètres pour contrôler le bon équilibre de ce produit, et même pour lui donner un caractère sonore spécifique.

Le résultat produit donne généralement lieu à la génération d’un fichier audio stéréo. C’est ce fichier qui est alors destiné à être diffusé, distribué, commercialisé etc. Ce fichier est intitulé le « Master », et il est la propriété du producteur qui a financé les opérations pour aboutir à sa matérialisation (paiement des artistes, des techniciens, location ou achat des équipements nécessaires). Autrefois ce Master prenait la forme d’une bande magnétique, aujourd’hui il est quasiment toujours dématérialisé.

Quelle est la finalité du mixage ?

Les musiciens et ceux qui les entourent (producteurs, techniciens et réalisateurs sonores) donnent au mixage un enjeu bien plus large que le le seul « équilibre des volumes » des différentes pistes sonores mélangées.

Globalement la finalité du mixage c’est de transcender, magnifier l’émotion qui a été captée lors de l’enregistrement. Il consiste à rendre chaque partie audible et de présenter la chanson (ou la musique) de manière à ce que l’auditeur puisse s’y connecter pleinement.

D’une part il s’agit d’appliquer des traitements sonores à certaines pistes ou à certains fragments enregistrés. Ceux-ci ont différentes vocations. Il peut s’agir de corriger des défauts de la prise de son. Il peut s’agir de transformer l’élément enregistré afin de lui donner une nouvelle sonorité. Ce dernier aspect peut servir à simplement le rendre plus intelligible à l’intérieur de l’ensemble du mixage. Ou bien il sert à lui donner un caractère spécial pouvant aller jusqu’à une transformation radicale très éloignée du son naturel.

D’autre part, l’objectif final est de chercher à donner au Master une « couleur sonore » globale particulière. Notamment, le réalisateur sonore peut choisir de trouver un équilibre original basé sur la mise en avant de certaines parties instrumentales ou vocales. Ainsi, il peut créer, à l’instar d’une image photographique, une sensation de plans sonores nivelés (arrière plan, premier plan etc.). Il travaille aussi sur la répartition des sources sonores dans l’image stéréophonique. C’est à dire la simulation de l’espace physique tridimensionnel dans lequel on localise chaque son. Il peut choisir d’utiliser de façon assez ostensible la sonorité d’une réverbération, d’un filtrage des fréquences, d’effets originaux divers.

Qu'est-ce que le mastering ?

Le Mastering c’est l’étape finale, la petite cerise sur le gâteau, qui sert à homogénéiser tous les titres qui composent un album et les séquencer dans le bon ordre. L’ingénieur Mastering travaille sur le ficher Master (stéréo) et n’a donc pas accès au multi piste comme le mixeur. Son travail est à la fois plus simple et aussi beaucoup plus délicat. La question de la destination du produit (plateforme de streaming, club, radio, spectacle vivant etc.) est déterminante dans les choix à faire.

Qu'est qu'un logiciel de MAO ou un logiciel "séquenceur" ?

« MAO » veut dire Musique assistée par ordinateur. Un logiciel séquenceur est un logiciel de MAO. Il est au coeur de l’activité de production musicale. Certains le désignent par l’acronyme DAW, (pour Digital Audio Workstation), ou son équivalent français, STAN (Station de travail Audionumérique). Ce type de logiciel permet d’enregistrer isolément ou simultanément plusieurs pistes d’instruments virtuels ou réels et de les superposer pour une écoute mélangée. Les options sont aujourd’hui très nombreuses concernant les instruments virtuels, la prise de son, le traitement sonore, le montage sonore et le sound design.
Dans la formation Mixage, nous utilisons au choix le séquenceur Logic Pro (de Apple) ou bien Live (de Ableton), et de nombreux effets, internes au séquenceur ou en plugin.

Ai-je besoin de certains prérequis pour cette formation ?

Pour pouvoir profiter de cette formation, les participants doivent déjà posséder un minimum d’expérience de la production musicale, c’est à dire, au choix :

  • avoir participé pendant au moins un an, en tant qu’instrumentiste et/ou chanteur à un projet de groupe de musique
  • avoir déjà produit des morceaux de musique (compositions ou arrangements) en multipistes, au moyen d’un logiciel séquenceur (Logic Pro, Ableton Live, Cubase, Protools etc.)
Ai-je besoin de disposer chez moi de certains équipements ?

Afin de fournir entre les cours le travail requis les participants de la formation Mixage doivent disposer a minima d’un ordinateur Mac ou Windows et du logiciel Logic Pro de Apple, ou Live de Ableton.

Quels sont les moyens mis à disposition ?
  • Les cours utilisent la vidéo-projection sur grand écran, et le son est diffusé sur des enceintes Focal Solo6 (y compris pour les ordinateurs des élèves, lorsqu’il s’agit d’écouter et regarder leurs réalisations).
  • L’Atelier 440 met à la disposition des participants, pendant les cours (sur place) et pour chacun d’eux, un ordinateur Apple Mac Mini i7 muni des logiciel Logic Pro (Apple), Live suite (Ableton), Native Instruments suite Komplete 13 ultimate, la collection V des synthétiseurs Arturia, le synthétiseur Serum de Xfer, une interface Audient id4, un clavier midi 5 octaves, et un casque audio.
  • Et pour un usage collectif, du matériel de prise de son : un micro large membrane Se Electronics Z5600 et un préampli Millenia.
Où se déroule la formation ?
  • Au coeur de Paris, dans le quartier agréable de la rue de Bretagne (3e arrondissement).
  • La salle : une surface d’environ 30 m² , hauteur sous plafond de 3,50 m et une belle lumière naturelle donnée par cinq grandes fenêtres en 2e étage.